Hiver 2014 : la Fondation reprend ses maraudes.

« Mes amis, au secours ! » Il y a 60 ans, le 1er février 1954, l’abbé Pierre lançait à la radio son appel d’urgence pour venir à l’aide des sans-abri.

02/12/2014

« Mes amis, au secours ! » Il y à 60 ans, le 1er février 1954, l’Abbé Pierre lançait à la radio son appel d’urgence pour venir à l’aide des sans-abri. 
En plein cœur de l’hiver, il déclencha une indispensable insurrection
 de la bonté qui donna lieu à un vaste mouvement de solidarité envers les personnes les plus démunies et à la rue.

 

« Toi qui souffres, qui que tu sois, entre, dors, mange, reprends espoir... ».

Les mots de l’abbé Pierre et son cri de désespoir sont restés la base des valeurs de fraternité et d’entraide de la Fondation Abbé Pierre. Aujourd’hui encore, la Fondation est déterminée à ne laisser personne dormir dehors, dans le froid et la misère de la rue.

Le bus de la Fondation abbé Pierre a repris sa maraude cette semaine, juste avant le début du mois de décembre et les premières chutes du thermomètre. 

Boissons chaudes, sandwichs et laitages sont distribués aux personnes en errance, à partir de 19H30, dans les rues de la ville de Metz. À 21H30, le dernier point de rencontre et de distribution est la gare SNCF.

 

L'HIVER DERNIER, 3840 REPAS SUR 102 SOIRÉES ONT ÉTÉ DISTRIBUÉS. 38 PERSONNES EN GRANDE PRÉCARITÉ ÉTAIENT RENCONTRÉES EN MOYENNE CHAQUE SOIR. 

40 bénévoles se sont mobilisés pour animer les maraudes tout au long de l'hiver et créer du lien avec les personnes à la rue.

Ailleurs, dans son réseau de 30 Boutiques Solidarité, structures d’accueil inconditionnel, ses permanents et ses bénévoles ouvrent la porte à tous ceux qui n’ont plus rien, sans distinction, sans préjugé.

Personnes isolées, familles déracinées, étudiants sans toit, travailleurs pauvres expulsés, mères seules avec enfants... Ensemble, ils aident ces personnes de plus en plus nombreuses qui vivent dans le plus grand dénuement en leur offrant un café, de quoi manger, se laver, se réchauffer, entretenir ses vêtements, se soigner... 

Pour la Fondation, un peu partout en France, il s'agit d'apporter à chacun un peu de chaleur humaine et une écoute individuelle au quotidien.